Il y a quelques temps déjà, nous étions tombés amoureux du cake au pamplemousse et à la fève de tonka vu chez notre ami Hervé ( faut-il encore le présenter… ? c’est ici : Les ateliers d’Hys )  que nous nous étions promis de réaliser : la subtilité qui consiste à laisser infuser la fève tonka nous avait vraiment séduits. Entre temps, nous avions remarqué la recette postée sur un second blog que nous aimons beaucoup : Talons Hauts et Cacao qui proposait une version de cake au pamplemousse, pépites de chocolat et pistaches. Et n’ayant pas de fèves de tonka sous la main, c’est pour cette dernière recette que nous avons opté ( Mais le cake d’Hervé ne perd rien pour attendre !!) . J’invite tous nos lecteurs ne connaissant pas ces deux blogs à s’y promener car chacun est une mine de trésors de recettes, d’astuces et bien d’autres choses, ils sont pour nous une véritable source d’inspiration. (Comme bien d'autres d'ailleurs, notre page de liens de blogs à dévorer est en construction) 

Pour revenir à notre merveilleux cake, étant donné que Tamarin, à mon grand désespoir, n’est définitivement pas trop fan de pistaches, j’ai tout repris en supprimant cet ingrédient et en mettant 50 g et non pas 40g de pépites de chocolat, ce qui en soit ne change pas grand-chose en uqantité de chocolat … mais ce petit détail a su satisfaire ma gourmandise…

Ceux qui nous suivent depuis le début ont peut être remarqué notre inclinaison pour les gâteaux « mouillés », celui-ci est tout bonnement divin ! Alors l’auteure du dit blog nous recommande dans sa recette de ne mettre que les ¾ du sirop au pamplemousse et d’attendre patiemment une nuit avant d’en couper une part… Pour nous pas de demie mesure, j’ai versé en deux fois tout le sirop de pamplemousse, j’ai attendu trois quarts d’heure ( et croyez moi ou non c’est très long) et j’ai coupé ma tranche, celle de Tamarin et quelques autres pour partager avec vous cette recette ! Nous n’avons pas ajouté le sucre glace et c’était très bon comme ça.

Alors si ce gâteau est encore meilleur de le lendemain, cela doit être le crime parfait car encore chaud et imbibé de sirop c’était sublime… je viendrais donc compléter ce post avec mes impressions du petit déj’ demain… s’il en reste !

>>>>>>>> verdict du lendemain : toujours très bon !! Un peu moins mouillé, je le préférais hier, mais Tamarin, lui le préfère aujourd'hui, en tout cas : à refaire absolument, je pense juste mettre davantage de pépites de chocolat la fois prochaine!!!!

Il était question l’autre jour un peu partout de plagiat culinaire, bien loin de moi l’intention de déposséder qui que ce soit, mais je vous redonne, les pistaches en moins, la recette telle quelle car elle est expliqué si simplement que toute modification serait assez peu pertinente ( j’ai juste supprimé les pistaches mais vous retrouverez la recette avec ici)…

 

 

Merveilleux cake au pamplemousse et pépites de chocolat


 

P3176094

 


Recette de Talons Hauts et Cacao

Ingrédients :

160 gde sucre (canne blond)

3 œufs

215 gde farine

Quelques petites gouttes d'amande amère (facultatif)

8 gde levure chimique

2 belles pincées de sel

2 cc bombées de zestes de pamplemousse rose

60 ml de lait fermenté (elben, ribot, buttermilk) à défaut du lait

130 ml d'huile d'olive (pas trop forte en goût)

40 g de pépites de chocolat

Sirop : 125 ml de jus de pamplemousse rose,35 gde sucre

 

Préparation :

Préchauffer le four à 180°. 

Beurrer et fariner le moule. Réserver au frais.

Tamiser la farine, la levure et le sel.

Dans un saladier (ou le bol du robot), fouetter vivement les oeufs entiers avec le sucre jusqu'à ce que le mélange triple de volume (environ 2-3mn). Ajouter le lait, l'amande amère. Incorporer les poudres tamisées. Ajouter l'huile d'olive et bien mélanger. ( la pâte doit être bien lisse )

Enfin verser les zestes et les pépites. Répartir la pâte dans le moule et faire cuire pendant 35-40mn environ. Vérifier la cuisson en plantant la lame d'un couteau, elle doit ressortir sèche !

 

Pendant la cuisson du cake, préparer le sirop de pamplemousse. Porter le jus et le sucre à ébullition pour faire fondre le sucre. Réserver au chaud.

Dès la sortie du four, arroser le gâteau avec le sirop chaud. Laisser complètement refroidir et si possible attendre une nuit avant de s'en couper une tranche. Au moment de servir, saupoudrer de sucre glace.

 

P3176085