S’il y a UNE recette de brownies à avoir… c’est celle-là ! Quand on me dit « brownies » trois types de souvenirs s’imposent à moi : les fêtes d’anniversaire quand j’étais petite ( eh oui… ), les soirées séries- dvd – vod – grignotage, souvenirs qui viennent tous deux se heurter au goût des mauvais brownies que l’on trouve parfois dans le commerce…

Alors je dédie ce post à tous ceux qui vivent sans vraie recette de brownies et qui, à force de mauvaises rencontres gustatives se disent «  le brownie c’est pas bon : en plus c’est gras, compact et trop sucré »… Car cette recette-ci est moelleuse et fondante à la fois, j’ai envie de dire presque sophistiquée… addictive … enfin.. vous me direz !

Dans la recette ci-dessous, je ne mets qu’une seule poignée de noix, pour la simple et bonne raison que Tamarin n’en raffole pas et que je ne puis me résoudre à assumer de manger ( même en plusieurs fois) le brownie (géant) à moi toute seule… Mais si vous appréciez les noix, n’hésitez pas à doubler les doses !

Curcuma

 

Brownies tout noirs aux noix


P1255428



Ingrédients :

125 g de chocolat noir à 70% de cacao

125 g de beurre

180 g de sucre en poudre

2 cuil. à soupe de farine

1 grosse poignée de cerneaux de noix

4 œufs

 

        P1255373 P1255385

 


Préparation :

Faire fondre le chocolat et le beurre au bain-marie.

Pendant ce temps, beurrer et fariner le moule.

Transvaser dans un grand saladier, ajouter le sucre et mélanger.

Préchauffer le four à 180°C

Ajouter les œufs dans la préparation chocolat-beurre-sucre un à un en mélangeant bien entre chaque. Verser la farine et bien mélanger.

A l’aide d’un couteau, couper proprement les cerneaux de noix en 3 morceaux. Les ajouter à la préparation, reverser le tout dans le moule et enfourner 20 min.

Planter une pointe de couteau dans la pâte celle-ci doit ressortir assez propre. Couper la chaleur du four et y laisser le Brownie géant une petite dizaine de minutes.

Sortir du four et attendre que le plat soit froid avant de chercher à le démouler.

 

 

P1255452